Il s’agit simplement de cacher la nourriture au lieu de la donner dans une gamelle ->  Un article très complet sur Fancy rats

Les bénéfices attendus sont multiples:

– Faire bouger vos rats! La nourriture ne tombe plus du ciel et il faut maintenant se remuer les pattes. Il a été scientifiquement prouvé que l’exercice aide à une meilleure longévité, et c’est un moyen ludique et agréable de les faire travailler

– Les stimuler intellectuellement en leur posant un problème: où est la nourriture? Où dois-je chercher? Un « jeu » relativement simple et assez stimulant pour qu’ils s’y intéressent

– Les muscler, voir les faire maigrir

– Coller un peu plus à leur instinct naturel, en les stimulant dans ce sens.

La mise en place du processus est simple, il s’agit de cacher de la nourriture de manière aléatoire, dans divers lieux, de manière plus ou moins poussée. Le mieux est de commencer doucement en ne faisant que recouvrir d’un peu de litière, ou en cachant derrière un objet et petit à petit corser la difficulté en enfouissant profondément, en leur demandant des actions (soulever un objet, ouvrir un bonchon, etc) plus difficiles.

La nourriture utilisée doit s’adapter à la cachette, un morceau de fruit peut être caché sous un objet mais pas enfouis dans de la litière, du papier ou autre. Il faut également respecter leur bol alimentaire de base, il ne s’agit pas de cacher des friandises mais bien TOUTE leur alimentation. Une fois l’exercice terminé n’oubliez pas de nettoyer la zone en éliminant toute denrée périssable.

Vous allez aussi devoir travailler pour trouver de nouvelles cachettes, de nouveaux challenges pour vos rats! Il ne faut pas cacher tous les jours aux mêmes endroits, sinon il n’y a plus d’intérêt. Soyez créatifs! Boites remplies de divers substrats (chanvre, papier, carton, terre…), cachettes distantes à trouver (sur un autre meuble par exemple), accès difficile (via une corde, un saut, un « labyrinthe »), ouverture restreinte (oeuf kinder, pot de confiture), objet à déplacer (bol, flacon à renverser, boite à pousser)…

Il n’y a pas une méthode de scatter feeding, mais un principe de base que vous devez adapter à votre groupe. Si vos rats mangent tous les jours, alors il faudra cacher la dose d’une journée et renouveler cette opération tous les soirs. Si vous utilisez la méthode du restricted feeding (donner une dose pour X jours en une seule fois, et laisser X jour de jeûne avant la nouvelle dose) vous n’allez utiliser cette pratique que quelques jours par semaine (ce qui peut être pratique quand on a les deux sexes à la maison).

Il n’y a pas de temps limite, a vous d’observer vos rats, à vous de voir s’ils ont tout trouvé, s’ils ont une dose correcte ou non. A vous d’intervenir si besoin est, pour qu’ils puissent correctement se nourrir. Par exemple si vos rats stockent le fruit de leur travail en dehors de la cage, déplacez le trésor dans leur lieu de vie lorsque vous les rentrez. S’ils stockent de suite dans leur cage alors c’est parfait, mais jetez tout de même un oeil voir si la dose est correcte.

Le but n’étant pas de les affamer ou de leur créer des soucis, pensez à bien les surveiller, à les peser très régulièrement. S’ils perdent trop de poids ou paraissent maigres cachez plus de nourriture ou facilitez leur le travail. Le tout c’est de coller à leurs besoins de manière ludique.

Au final la dose de nourriture va se retrouver dans la cage, donc elle sera accessible à TOUTE la troupe, même votre pépé qui ne peut plus participer aux recherches. Veillez cependant à ce qu’il y en est assez pour lui, quitte à lui donner des repas « à part ».

Testez! Si cela ne convient pas à vos rats il n’y aura pas de souci pour retourner à un mode d’alimentation traditionnel. Vous n’avez pas grand chose à y perdre, et eux surement beaucoup à y gagner 🙂