Génétique

Pour la génétique, on va faire les bases, pour du plus précis ou pour les accros, direction http://nerolie.net/ratlala/

Pour faire simple, un caractère donné (une couleur, un type de poil ou un port d’oreille) est défini par un gène. Par exemple, le port d’oreille dumbo est définit par le gène dumbo.

Mais pour faire plus compliqué (ben oui, la nature c’est pas si simple), chaque rat a 2 gènes pour un caractère donné, ils peuvent être identiques ou différents. Si ils sont identiques, pas de problème, on réfléchit pas, le rat exprime le caractère définit par ces gènes (exemple : un rat qui porte deux gènes dumbos est dumbo).
Mais si ils sont différents, on entre alors dans la notion de dominance et de récessivité. Il faut voir quel gène est « plus fort » par rapport à l’autre. Toujours dans l’exemple des oreilles, un rat qui a un gène dumbo et un gène standard aura des oreilles standards, car le gène standard est dominant, donc « plus fort » que le gène dumbo. Ce rat sera standard porteur dumbo, car le gène récessif n’est pas exprimé mais bien présent dans les gènes du rat et peut donc être transmit à la génération suivante en cas de reproduction.

Cette règle est valable pour tous les gènes que ce soit les couleurs, les types de poils, etc… Donc non, un rat bleu et une rate beige ne donnent pas des bébés bleus et beiges, ça serait trop simple!

Le plus simple pour voir le résultat d’une portée est de faire un tableau avec les gènes exprimés et portés par chaque rat et de voir ce qu’on obtient en croisant les gènes, sachant que chaque raton récupère un gène du père et un gène de la mère.

On va prendre un exemple simple : un rat bleu (a/a d/d R/R) et une rate beige (a/a D/D r/r)

a correspond au gène noir, il est récessif par rapport à A qui correspond à l’agouti d correspond au gène bleu, il est récessif par rapport à D qui correspond à l’absence de bleu r correspond au gène RED qui est responsable d’une dilution de la couleur de base et donnant du beige sur une base noire, il est récessif par rapport à R qui correspond à l’absence de dilution

On obtient donc uniquement des ratons noirs porteurs bleu et porteurs RED en croisant ces deux rats.

Il est donc important quand on veut faire une portée de réfléchir à ce que l’on obtiendra en croisant deux rats, en tenant compte des gènes portés (voir potentiellement portés) et des gènes exprimés. En réfléchissant ainsi, on peut passer par des porteurs et éviter de croiser un bleu avec un bleu pour obtenir du bleu et ainsi brasser les gènes et éviter les risques de consanguinité à long terme.

La liste des principaux gènes d’aspect est la suivante (ne concerne que les gènes exprimés en France):

Pour les couleurs de pelage :

Agouti : A (gène récessif a responsable d’une couleur noire du pelage)
Bleu : d (gène dominant D sans effet sur le pelage)
Bleu russe : rb (gène dominant Rb sans effet sur le pelage)
RED : r (gène dominant R sans effet sur le pelage)
PED : p (gène dominant P sans effet sur le pelage)
Mink (vison) : m (gène dominant M sans effet sur le pelage)
Mock mink : bc (gène dominant Bc sans effet sur le pelage)
Chocolat : b (gène dominant B sans effet sur le pelage)
Albinos : c, Siamois cs (c et cs sont co dominant et un rat portant à la fois c et cs est hymalayen ; gène dominant C responsable de l’expression basique de la couleur)

Pour les types de poils :

Rex : Re dominant sur re s’exprimant en donnant des poils lisses
Nu : n (gène dominant N correspondant à la présence de poils)

Pour le port des oreilles :

Dumbo : du (gène dominant Du responsable du port d’oreille standard)

Ce qui est dominant:
– Le rex
– Le pearl
– Le down under
– L’essex

Ce qui est semi dominant:
– Le burmese (attention le burmese a besoin d’une base portée ou exprimée siamois ou albinos ou himalayen pour s’exprimer)
– Le RedEyedDevil/BlackEyedDevil (idem pour la base)
– Le Black eyed (idem)
Ils peuvent tous les 3 être portés

ATTENTION gènes léthaux ou problématiques en homozygote:
– Le pearl (léthal)
– L’essex (léthal)
– Le harley (problèmes pouvant conduire à la mort des petits si non pris à temps)

Une explication plus approfondie des effets des gènes et de leur expression est donnée sur http://nerolie.net/ratlala/ , on ne s’est attaché ici qu’à donner des bases de génétique pour complémenter l’article sur la reproduction.

Pour ce qui est des marquages (vous les attendiez hein ?) et bien…… non !! Et oui c’est bien plus compliqué que ça (même si on peut quand même dégager certaines « règles ») donc là dessus nous ne pourrons pas vous aider. Et on arrête de bouder dans le fond !