Parce qu’il n’est vraiment pas facile de se faire une idée des choses lorsqu’on souhaite adopter, voici une liste (forcement un peu subjective mais il semble qu’on soit plusieur à s’accorder sur de nombreux points, même sans être forcement d’accord sur le reste) de petite choses à vérifier avant de contacter une raterie/personne/autre.

Ne soyez pas étonnés par quelques détails vous semblant farfelus, c’est qu’ils sont parfois exotiques nos cocos!

1- Les basiques

Toute personne doit être capable de vous parler des points suivants, sans chercher 14 jours, sans avoir à demander à machin qui va demander au frère de la cousine de, sans être bloquée:

Des informations claires, complètes et fiable sur les rats qu’elle possède. « Le bleu du fond » ne suffit pas, elle doit connaitre sur le bout des doigts tout ce qui concerne son poilu (perso je fais toujours rire le véto car je connais par coeur leurs dates de naissance et je lui fais toujours un historique complet de la bestiole en arrivant xD).

Des informations claires, complètes et fiables sur la famille qu’elle travaille. Le « j’attends les infos du naisseur », « je dois regarder dans mes notes », « je te dit » et où il n’y a jamais rien derrière… c’est noyer le poisson. Il est anormal qu’une personne faisant de la repro ne soit pas capable de vous parler de sa famille et des rats qu’elle y a fait entrer. Idem la personne DOIT vous parler du bon et du moins bon, essayer de vous cacher un cas de megacolon ou des rats qui s’auto détruisent à 6 mois c’est pas vous faire un cadeau.

Des informations claires complètes et fiables sur ses méthodes. Certains changent de discours selon la personne, ou bien affichent une belle éthique qu’ils ne respectent pas. Regardez si les portées correspondent à ce qui est dit, c’est toujours un détail intéressant (car « travailler la santé » avec des rats d’animalerie de 10 mois, vous voyez ce que je veux dire). Faites attention à certains points troublants, genre les personnes qui disent ne pas faire de culling mais n’ont que de très petites portées, qu’ils ne postent que plusieurs jours après la naissance.

Des informations claires complètes et fiables sur ses installations. Que vous ne puissiez pas visiter est normal (c’est pas moi la parano de la quarantaine qui vais dire l’inverse) mais vous devez pouvoir avoir des photos récentes, des réponses à toutes vos questions à ce sujet. Perso j’aime l’idée des « photos sur demande à l’improviste », la personne n’a pas de raisons de vous refuser ça et ainsi vous pouvez a priori voir ce que ça donne sans vous fier uniquement à une page éculée sur un site obsolète.

Des réponses à vos questions, tout simplement. Une personne qui ne répond pas ou bien tourne autour du pot est à fuir. Vous avez le droit de poser TOUTES les questions qui vous passent par la tête, même celles qui dérangent!!

Ca ne devrait pas être un critère, mais force est de constater que si: éviter les personnes qui ont énormément de portées. Globalement ces personnes là ne font vraiment pas du bon boulot.

Eviter les personnes qui changent 40 fois de pseudo et de nom de raterie. C’est le meilleur moyen pour brouiller les pistes.

2- Les ça devrait être normal pour un éleveur

Certains points vont vous paraitre étonnant tellement c’est logique, mais je vous assure que c’est malheureusement de plus en plus rare…

Connaitre la génétique. On accepte que la personne ne soit pas un tueur dans le domaine, mais être incapable de prédire une simple couleur c’est flippant vis à vis des capacités à gérer quelque chose de plus gros. A moins de rester sur « papa dans maman » (c’est d’ailleurs ce qui devrait être mis dans l’ethique de pas mal de gens tiens), il est nécessaire et même obligatoire de comprendre comment ça fonctionne.

Connaitre le rat, tout simple. Actuellement beaucoup de gens font de la repro avec leurs premiers rats, sans même correctement connaitre l’animal. Et un éleveur qui a encore moins de connaissances que vous sur la boule de poils, c’est flippant non?

Savoir où on va et pouvoir justifier ses choix. Ça c’est une question qui peut en faire exploser plus d’un, essayez voir!! En tant qu’éleveur on doit avoir une motivation, peut importe laquelle, mais quelque chose qui nous pousse à faire ces repros. Ca peut être continuer une famille qu’on aime, essayer de travailler une couleur, essayer d’améliorer quelque chose… en soit le but importe peu tant que la personne SAIT pourquoi elle fait ça, le dit et agit en fonction.

Avoir des pratiques quotidiennes adaptées à son élevage. Si on prend 70 rats c’est pas pour les entasser dans un garage et faire la cage une fois tous les 90 mois… Idem avec les quarantaines, l’hygiene quotidienne, le véto…

Mettre à disposition TOUT ce qu’il possède, par le moyen qui lui convient, et ce accessible de tous. Devoir passer par l’éleveur pour avoir 3 infos c’est exactement la même chose qu’un régime totalitaire sans liberté de presse. On dit ce qu’on veut et la vérité dépend du sens du vent. Le plus fiable est TOUJOURS d’avoir diverses sources d’infos, de préférence avec d’autres personnes impliquées (les suivis de portées sont biens pour ça, vous pouvez accéder à des infos de manière directe).

Pouvoir vous parler de toutes ses portées, pourquoi ces parents là, des infos sur les petits, bref être capable de connaitre son propre travail.

Connaitre parfaitement le type avec lequel on bosse! Dire « je veux travailler le dumbo » et ne pas savoir comment ça marche génétiquement… c’est un non sens complet. De plus certains types sont plus à risques que les autres, comme les gènes léthaux (perle, essex, down under), les marquages faciaux et autres rats tachounés (actuellement à cause du megacolon, fonctionne aussi avec le down under). Travailler ses types sans en maitriser les soucis est une catastrophe.

3- Les ne rigolez pas, je vous assure que c’est sérieux

Non, vraiment sérieux en plus. Chaque point correspond à une réalité sur le terrain!

Que chaque rat ait un nom… Pratique qui ne semble pas courante chez tout le monde, surement une flemme subite.

Que la personne soit capable de vous dire combien de rats elle possède, pas une fourchette!

Que facebook ne soit pas son seul et unique repère. Si un site internet n’est pas gage de qualité, ça aide quand même.

3 fautes à chaque mot et une « dyslexie » qui a bon dos sont des indicateurs assez fiables.

Se plaindre toutes les 3 minutes des « faux culs » (pardon « fo kul »), des jaloux et autres je ne sais quoi sur Facebook. Remplir sa page « rat » de lamentations de ce genre au lieu d’aller apprendre la génétique n’apporte rien à personne.

Quand plusieurs personnes parlent en mal d’une autre, mieux vaut se dire « je vais vérifier ». Généralement y’a pas de fumée sans feu, encore pire si ce n’est pas contrebalancé par quelques louanges ou si ce sont plusieurs personnes « pas du même bord » qui sont d’accord sur la non qualité de la raterie en question.

Éviter les gens qui montent directement sur leur poney, en s’enfuyant lorsqu’une question les dérange. Un débat, des arguments, une discussion même houleuse doivent être possibles sans terminer par un « t’es trop une conne jalouse » au bout de 3 minutes.

Évitez les gens qui s’en prennent à une tierce personne n’ayant rien à voir avec l’affaire pour se défendre « oui mais Machin lui… ». Laissons Machin où il se trouve, se planquer derrière les pratiques des autres ne sert à rien. Idem attaquer une structure « oui mais votre forum c’est trop de la merde » pour se défendre, ça ne sert à rien.

Le Pathos, aahhhh oui le Pathos! « Ça lui fait tellement de mal », « vous ne vous rendez pas compte ». Il est vrai que d’assumer ses actes n’est pas toujours agréable, mais il faut bien passer à la caisse à un moment où un autre. Variante du Pathos: « ma grand mère est morte », « mon chat aime l’harmonica », « de toute façon c’est parce que vous m’aimez pas ». Bien sur, c’est jamais à cause de faits réels.

Toute contradiction est forcément une attaque venant d’une personne qui se sent supérieure (rejoint le « rejette la faute sur une tierce personne). « Vous me prenez de haut, alors c’est pour ça que je fais ça ». Et toc c’est plus de sa faute mais de celle de l’interlocuteur. Et ça permet surtout de ne pas prendre en compte les infos données, pratique.

Effacer les preuves, c’est toujours plus simple. Des topics modérés où il est clair que la conversation à été entièrement enlevée, ce n’est jamais bon signe. Quand on a rien à cacher et qu’on assume ses choix, les questions qui en découlent ne posent pas de problème.

Si vous ne comprenez pas ce que la personne vous raconte, alors laissez tomber. Certains sont clairs comme du jus de chaussette trouble, et ce n’est bien souvent pas pour aider à y voir clair. Vous devez avoir des discussions claires avec votre interlocuteur.

Peut importe ce qu’on fait, il y aura TOUJOURS une personne qui sera contre (si on ne veut pas faire face, alors il suffit de ne rien faire). Mais lorsqu’on est en accord avec ses actes, cela ne pose pas de souci. Pourquoi se cacher? Pourquoi taper sur tout ce qui bouge pour se défendre? Si vous faite un choix c’est qu’il n’y a pas de problème pour vous, c’est que vous pouvez l’expliquer.