Tout d’abord je met l’accent sur un point: Raterie n’est pas forcement gage de qualité! Effectivement nombre de particuliers ne valent pas mieux que les animaleries, et ne font que jouer avec leurs animaux.

A vous adoptants de faire la part des choses, de trouver une personne  qui répond à vos attentes et à votre point de vue. Ne restez pas sur du physique ou de la parlotte, creusez, trouvez des informations et jugez sur le travail effectué. De manière générale plus la personne communique sur ses choix et plus vous avez de chance d’alimenter correctement votre jugement.

Voila voila pour le fait de ne pas toujours croire que tout est beau dans le monde des particuliers, c’est faux!

Il faut bien comprendre ce qu’implique un achat en animalerie, et que c’est tout sauf un sauvetage… Tout commence généralement dans un hangar plus ou moins grand, avec d’autres espèces animales, vu qu’un éleveur pro ne fait pas que du rat.

Fin 2018-début 2019 un énorme sauvetage à eu lieu dans une de ces « usines » à petits animaux. Vous pouvez retrouver des photos et vidéos sur le site de 30 millions d’amis. Attention les images sont très dures et choquantes

Photo par la Fondation Assistance Aux Animaux chez un éleveur pro FRANCAIS (oui oui en France AUSSI ça se passe comme ça!!)

Car oui oui les rats d’anim viennent d’un éleveur pro à la base! Chez cet éleveur les rats sont classés par types, en boites. Les mères font généralement portées sur portées, et bien sur la consanguinité est forte vu qu’il n’y a que peu d’apport externe (on fait une portée de bleus, on garde un mâle et une femelle bleu et on les mets avec l’autre boite de bleus, et puis on mélange comme ça tout le temps, en tournant en rond). A ce stade il y a toujours des morts, des parents, des petits, et ce du à pleins de paramètres. Dites vous que votre loupiot, c’est peut être le chanceux de sa fratrie, le seul à avoir eu assez de lait de la maman épuisée, ou a avoir échappé à un problème quelconque.

Si il arrive à passer tout ça, il aura le droit d’encore supporter un transport plus ou moins lourd, puis une arrivée en animalerie. Après avoir enduré tout cela, il aura peut être la chance de tomber sur vous, ou sur le premier crétin venu…. Et lorsqu’il sera partit, un autre viendra le remplacer, peut être seul survivant de sa livraison.

Dites vous qu’il y a toujours de la « casse » en cours de route, et que pour un raton en vente, combien l’ont payé de leur vie….

Certains éleveurs pro participent à des concours ou développent des types de rats encore rares. Plus proches de leurs rats, et surement moins « profit » ils restent néanmoins des pros qui en vivent.

Afin de ne pas faire de jaloux je souhaite également parler des fournisseurs de rats destinés à diverses expériences (on regroupe généralement ça sous « fournisseur de labos »).  Une bonne partie de la problématique est la même : Espace de vie minime, non manipulation, boxes, animaux « de travail ». On est extrêmement loin de nos ratons, dans nos belles cages pleines de jeux et de drybed.

J’ai pu voir de mes yeux une caisse de transport, il m’était interdit de la prendre en photo (ce qui est bien dommage j’en conviens) car elle était d’une étonnante qualité (grande, très bien aérée, avec un substrat absolument pas poussiéreux, beaucoup de nourriture et un gros bloc d’eau « en gel »).

Vu les clients de ce type de fournisseur, la méthode du « rat à la carte et encore plus si besoin » est bien sur de mise. Il est clair que l’aspect « animal de compagnie » est totalement mis de coté, le rat étant un simple support de travail auquel on impose des spécificités bien particulières. Mais comme ces spécificités ont un coût parfois extrêmement élevé, de nombreuses règles sont en place dans ce type d’élevages.

* Les certifications chez Harlan
* Animal welfare chez Charles River

Ces animaux coûtent cher et il n’est pas dans l’intérêt de ces entreprises de les perdre en cours de route.

L’aspect sanitaire de ces élevage est primordial (chaque animal arrive avec une fiche prouvant qu’il est indemne de nombreux germes) et on vous vend « un produit finit » répondant à vos attente.

Il n’y a aucun amour de l’animal là dedans, juste un respect de règles obligatoires et le maintient du meilleur rendement possible.